Le Grenier de l'Histoire

troupe théâtrale de la Jeunesse Laïque

La Compagnie

grenier histoire (57).jpg

                                                                 

LA JEUNESSE LAÏQUE ET LE THÉÂTRE :

 

Un Grenier plein d'histoires. . .

 

L'association créée en 1910, a toujours été un lieu où le théâtre avait une place importante. N'a-t-on pas relevé dans un journal local que 11 Mars 1911, à l'inauguration des locaux mis à disposition par la Municipalité, que les jeunes avaient donné une pièce de théâtre. Laquelle ?

En 1977, le groupe prend le nom de « GRENIER de l'HISTOIRE »

 

Pour les 70 ans de l'association, (1980) « La demande en mariage » de Tchékhov est jouée devant Louis ROBIN, Maire de Bourg, nouvellement élu.

 

Suivront 

            -1985 : « Le cosmonaute agricole » (René de OBALDIA)

            -1987 : « Pourquoi ont-ils tué Jaurès » (d'après la pièce « La voix » de BENEDETTO)

            -1988 : « La poudre d'intelligence » (Kateb YACINE)

vide grenier

 Les étapes des productions :

De 1920 à 1939 : il s'agit de théâtre chanté, de revues, ou, sur des airs à la mode  étaient raillées les péripéties de la vie locale. Plus sérieusement, musicalement et théâtralement, le « Groupe artistique de la Jeunesse Laïque » se lançait dans la production d'opérettes : « Véronique » en 1926 (Messager), « l'Arlésienne » en 1932 (Bizet) En 1941, il devait même présenter « Mirka », paroles et musique écrites par les chefs de chœurs et animateurs du groupe.

 

A la reprise d'activité en 1945, André PERROT fait surtout jouer des pièces comiques (Courteline ; Feydeau, Labiche) ou des œuvres légères d'auteurs existants.

On s'essaie sans grand succès dans Stringberg, Von Kleicht ou Brecht, mais le travail trop ambitieux n'est jamais présenté.

 

Après un passage à vide, le groupe théâtral renait sous l'impulsion de Bernard CHARVIEUX et de Pierre GUENARD, tous deux ayant bénéficié des stages organisés par Jeunesse et Sports à Châtillon sur Chalaronne, sous la houlette de Gérard MARE.

L'un monte un « No » japonais, l'autre « La dispute » de Marivaux

Le groupe s'enrichit de l'apport de nouveaux comédiens, et entre autres J.J.COLTICE qui se révèle vite comme un animateur porteur d’une vision différente de la mission du théâtre

bourg-en-bresse

En 1990 avec l'arrivée d'Éric GIRARD, comédien et metteur en scène professionnel, qui monte, en rappel à 1789: « La Bastille et après »  ou le « Conte d'un soleil et d'un soupirail »

             -1992 : « L’Europe, c'est l'Amérique ». Création originale de J.J. COLTICE, avec le groupe de danse et le chœur mixte.

            -1994 : « Un fil à la patte » (Georges FEYDEAU)

            -1996 : « Ébauche d'un bonheur prolongé » (création de J.J. COLTICE, d'après 2 romans de      Roger VAILLAND)

Départ d'Éric GIRARD et débuts de Benjamin ZIZIEMSKY à la mise en scène

            1998 – « Soudain une ville » ( J.B. PRIESLEY)

            1999 : « La ballade des planche »s de J.P. ALEGRE

            2000/01 : « L'atelier » de JC GRIMBERG

            2002 : « Ribes en belles » de J.M. RIBES

            2002/03 : « Le théâtre ambulant » Chopalovitch de L.SOMOVITCH

            2003/04 : « D'un Prévert à l'autre », Café-théâtre

            2004:05 : « La barque sans pécheur » de J.CASONA

            2005/06: « Sous les yeux des femmes gardes-côtes » de Pal BEKES

            2006/07 : « Un inspecteur vous demande » de J.B. PRIESLEY

            2008/09 : « Le voyageur sans bagages » de Jean ANOUILH

            2008/09 : « Je t'aime, moi non plus » de Michel GUYARD

            2013/14 : « Le malade imaginaire » de MOLIERE

            2016/17 : « Les méfaits du tabac » et « La demande en mariage » de A.TCHEKOV

            2017:19 : « Le bourgeois Gentilhomme » de MOLIERE

Collectif des Amateurs de Théâtre

6, rue Clavagry - 01000 Bourg-en-Bresse